Home  

De 1914 à 1918, des milliers de soldats blessés de toutes nationalités furent évacués du front vers toutes les régions de France.

Un grand nombre fut acheminé vers Trouville et Deauville pour y être soignés, d'autres pour y mourir.

Pour accueillir ce flot de soldats, tous les bâtiments pouvant recevoir des blessés en nombre furent ouverts. Grands hôtels et casinos furent réquisitionnés.

Au moins 12 hôpitaux auxiliaires, complémentaires et annexes furent ouverts à Trouville et Deauville
pendant ces années de guerre.

- Hôpital Auxiliaire n° 14 Trouville - Clinique du Dr Léo, rue de Pont l'Évêque
- Hôpital Auxiliaire n° 16 Deauville - Orphelinat Saint-Joseph, 21 rue François 1er
- Annexe : Villa Marie-Anne Deauville, avenue de la République
- Hôpital Complémentaire n° 30 Trouville - Casino Municipal, place du Casino
- Annexe : Ancien casino, rue de la Plage
- Annexe : villa Escroignard
- Palace Hôtel
- Éden Music Hall
- Hôpital Complémentaire n° 31 Deauville - Royal Hôtel, rue des Villas
- Annexe : Cercle de Deauville
- Annexe des malades contagieux : Villa Marie-Anne, avenue de la République
- Hôpital Complémentaire n° 38 Deauville - Casino

(Liste non-exhaustive)

Le site officiel de la Mission du Centenaire
Entrez
 

JMB/14910.net © 2014